Préparer son hivernage Préparer son hivernage Un bon hivernage de votre pulvérisateur contribue à une meilleure longévité de votre matériel. L'entretien de fin de campagne est donc indispensable afin de préparer votre pulvérisateur pour la saison suivante et assurer sa bonne conservation durant l'hiver. Nettoyage, réparations et mise hors gel constituent les opérations

titre de la fenêtre 

Préparer son hivernage

 

Un bon hivernage de votre pulvérisateur contribue à une meilleure longévité de votre matériel. L'entretien de fin de campagne est donc indispensable afin de préparer votre pulvérisateur pour la saison suivante et assurer sa bonne conservation durant l'hiver. Nettoyage, réparations et mise hors gel constituent les opérations à mettre en oeuvre.

Voici les conseils de David Dijoux - Formateur technique BERTHOUD - concernant cette opération importante.

 

Un nettoyage soigné

La première étape est d’effectuer un bon lavage intérieur et extérieur de l’appareil. L’ajout d’un produit détergent améliore le nettoyage. Le rinçage et le  lavage  s’effectuent  sur  une  parcelle enherbée de préférence et à 50 mètres minimum d’un point d’eau. Il faudra apporter un soin particulier au nettoyage des filtres, et veiller à bien vidanger les rampes et le fond de la cuve après le rinçage.

Il s'agit également de contrôler et nettoyer les buses. Elles sont essentielles pour la qualité de la pulvérisation. Il est donc indispensable de les garder dans un bon état par un entretien et de les tester régulièrement. 

Nettoyer (intérieur/extérieur) le tube de jauge pour une bonne lecture du niveau dans la cuve.

Prévoir un graissage généreux. Tous les organes articulés du pulvérisateur apprécient un graissage généreux pour l’hiver.  Se reporter au livret d’entretien qui mentionne les points de graissage de la pompe et le niveau d’huile à respecter.

 

Mise hors gel

Quand le pulvérisateur est nettoyé et graissé, l’utilisation de solution antigel est recommandée pour passer l’hiver sans mauvaise surprise. Si la pompe est démontée et la tuyauterie bien vidangée, le circuit est normalement hors de danger en cas de gel. Dans le cas contraire, il convient d’ajouter une solution antigel dans les tuyaux. A la remise en service au printemps, il faudra penser à enlever ce produit antigel par un rinçage abondant.

 

Vérification de l'état général

Vidanger le carter de la pompe et remplacer l’huile selon les recommandations de votre notice d'utilisation de l'appareil. Si en fin de campagne, la pompe a montré quelques signes de faiblesse (difficulté pour la montée en pression, claquements), procéder à un démontage pour examiner les clapets, les membranes, le vilebrequin, les turbines.

Changer le manomètre si le liquide (glycérine) dans le cadran a disparu

Vérifier les courroies ou chaînes de transmission (nettoyer, changer si nécessaire, revoir la tension)

Vérifier les conduites (perçage, pliage, usure par frottement) et le serrage des colliers

Vérifier la membrane de la cloche à air, examiner la membrane et la changer si présence de points de fatigue ou « dégonflage » de la cloche à air

Enlever toute trace de rouille et protéger les parties métalliques à nu avec un produit adapté ou effectuer des retouches de peinture. Pensez à protéger vos raccords hydrauliques.

Vérifier les pneumatiques et contrôler la pression

Contrôler le régulateur de pression. En général, si la commande du régulateur de pression présente des "points durs", ne pas hésiter à le démonter, nettoyer l'intérieur (le pas de vis notamment) et graisser. Faire de même pour la portée du clapet.

Contrôle technique si besoin, vérifier la date d’échéance de votre dernier contrôle technique et si nécessaire programmer le prochain contrôle.